La mise en scène

Un mariage est si vite arrivé, de Laurence Bru.
Une pièce mise en scène par :
Christian Garcia Reidt
et Laurence Bru.


Christian Garcia Reidt :

Christian Garcia Reidt
Christian Garcia Reidt : mise en scène

Formé au Conservatoire d’Art Dramatique de Toulouse, au cours Florent, notamment dans le cadre de la Classe Libre de Francis Huster, auprès d’Andreas Voutsinas et de Vera Greg, Christian Garcia-Reidt s’oriente très vite vers la mise en scène et l’écriture. A travers ses créations il aborde des sujets universels, l’amour, le couple, la solitude urbaine, au coeur des interrogations collectives, où hommes et femmes font écho à nos voix. Ses mises en scène, que ce soit Un Air de Famille de Bacri-Jaoui, La Cantatrice Chauve de Ionesco, Arlequin poli par l’amour de Marivaux, Chroniques des jours entiers, des nuits entières de Xavier Durringer ou encore Cartouche, révèlent son univers fait de tendresse, d’humour et de pudeur.

Site Internet : www.christiangarciareidt.fr

Note de mise en scène :

« Monter des comédies comme des tragédies et inversement » – Louis Jouvet. 

J’ai toujours fait mienne cette assertion de Louis Jouvet. Qu’est ce qu’une comédie, sinon le traitement spécifique d’un drame. La trahison conjugale souvent si tragique dans la vie est chez Feydeau – par exemple – prétexte au rire. De fait, dans les pièces dites comiques, le rire vient comme un parti pris, tout de suite après la vérité conjoncturelle ou psychologique des personnages.

Mon rôle de metteur en scène sera donc de prendre soin de toujours veiller à ce que les personnages soient reliés à une réalité. L’identification du comédien en premier lieu rendant accessible et possible l’identification du spectateur. L’idée étant de nous renvoyer à notre propre existence, comme un écho familier. Ensuite c’est un voyage dans le rire, l’absurde, ou quel qu’autre registre. La situation est le fond, l’humour la forme.

Je souhaite aborder « Un mariage est si vite arrivé » par un travail de table, de réflexion , et de direction d’acteurs. Une étape à mon sens incontournable qui confère une profondeur, un sens, une réalité tangible sur laquelle metteur en scène et comédiens doivent s’appuyer.

Christian Garcia Reidt.


Laurence Bru :

Laurence Bru
Laurence Bru : mise en scène et auteure

Laurence Bru a suivi une formation de comédienne au Théâtre de l’Ile-de-France dirigé par Jacques Sarthou. Elle tourne dans plusieurs téléfilms et décroche au cinéma le premier rôle féminin dans le très poétique et « cultissime » film de Jean-Daniel Pollet, L’Acrobate. En parallèle, elle se dirige vers l’écriture théâtrale et interprète quelques unes de ses pièces. Puis elle s’investit dans l’écriture de nombreuses adaptations pour le cinéma et la télévision et collabore avec Gérard Jugnot, Youssef Chahine, Jean-Daniel Verhaeghe, Josée Dayan, José Pinheiro, Jacques Deray, etc. Passionnée par l’écriture elle poursuit néanmoins sa carrière de comédienne, notamment avec Marcel Bluwal, Alain Vermus, B. Dumont, R. Iglesis, Stéphane Kurc.

Site internet :  www.laurencebru.fr

Note de l’auteure :

Comment accepter l’idée qu’on puisse aimer la même personne toute une vie ? Sans ternir les sentiments ? Sans trahir l’autre ? Sans plonger dans un quotidien qui gâche tout ?
Claire a une idée là-­dessus… Sa sœur, son compagnon et son mari ne partagent pas du tout son côté fantasque mais néanmoins sincère.
J’avais envie, depuis très longtemps, de traiter ce thème de l’engagement. Avec dérision, humour et mauvaise foi… peut-­être. Cette comédie à quatre personnages parle de ce sujet, et cela donne lieu à des situations cocasses, un peu difficiles à vivre parfois. Peut-on être marginal à ce point ? Claire a l’air de le penser, et bouscule son entourage sans le moindre état d’âme. Tout cela sur un fond de rire, car c’est le moteur permanent de cette comédie.

Laurence Bru.


Un mariage est si vite arrivé, de Laurence Bru.
Mise en scène : Christian Garcia-Reidt et Laurence Bru.
Avec : Estelle Simon, Laurent Larcher, Gigi Ledron, Patrick Mancini.

Après 6 mois de représentations au Théâtre des Feux de la Rampe, actuellement en tournée.